Collège Français de Tuléar - Etienne de Flacourt
Collège Etienne de Flacourt
Collège Etienne de Flacourt
Etablissement Français - TULEAR
Etablissement Français - TULEAR

ARCHIVES DU COLLEGE ETIENNE DE FLACOURT

Cours Moyen 1 (2011-2012)

 
  1. Activité 01: Sortie pédagogique SPIRNAM
  2. Activité 02 : Sortie pédagogique station de pompage Miary
  Jeudi 19 avril 2012: Visite de SPIRNAM
 

Le jeudi après-midi du 19 avril 2012, les élèves des 2 CM1A/B ont effectué une sortie pédagogique à la société SPIRNAM d’Ankilimarovahatse

Les élèves se sont rendus en minibus à la SPIRNAM.

 

On a vu des poules pondeuses, des pintades et des canards sauvages pendant la petite promenade dans la cour de l’entreprise.

Monsieur Jacob (le propriétaire de l’entreprise) nous a expliqué que la spiruline est une Cyanobactérie bleu-vert communément appelée micro-algue (Mais elle n’est pas une algue).

 

D’après les dires de Mr Jacob, la spiruline est riche en matières nutritives. Elle contient 60 à 70% de protéines. Elle est riche en vitamine A, en vitamine B (B1, B2, B6, B9, surtout B12), en vitamine E et en Oligo-éléments (Calcium, phosphore, fer).

Explications de Mr Jacob (suite) : On ne fabrique pas les spirulines, on les cultive dans des bassins naturels et/ou artificiels. La spiruline se reproduit à l’état naturel dans des lacs alcalins. Quand elle est assez longue, elle se coupe (ou se divise) en 2 toutes les 7 heures (à 28°C).

 

 

La visite de la société SPIRNAM commence. Chaque enfant observe des spirulines, à tour de rôle, à l’aide d’un microscope dans le laboratoire.

On a vu des petits ressorts bleu-verts.

 

 

Ensuite, on est allé visionner un film documentaire sur la récolte des spirulines (la biomasse). D’après ce film, la sté SPIRNAM réserve 20% de sa production à des actions humanitaires. Par exemple : elle donne gratuitement des spirulines aux détenus de la prison de Tuléar et aux enfants qui souffrent de malnutrition du Grand Sud.

 

Ici, un technicien filtre la biomasse qui vient d’être récoltée.

 

Ensuite, un autre lave la biomasse pour enlever le sel.

 

Puis, on la verse dans cette machine appelée extrudense.

 

L’extrudense transforme la biomasse en macaronis de spirulines.

La sté SPIRNAM utilise 2 séchoirs solaires pour sécher les macaronis de spirulines

 

Le contenu d’un séchoir.

Un séchoir contient beaucoup de plateaux de séchage.

 

 

 

Mise en sachets des spirulines.

 


Produits finis. Il nous faut 2 à 3 grammes par jour pour se maintenir en forme.
La société SPIRNAM fabrique aussi des produits cosmétiques avec des spirulines (savon, masque…).
On est retourné au collège vers 16h45.

 

  22 juin 2012: Sortie pédagogique à la station de pompage de la JIRAMA de Miary
 

Le vendredi 22 juin 2012 au matin, les élèves de CM1A ont effectué une sortie pédagogique à la station de pompage de la JIRAMA d’Andakariera (MIARY II). Nous sommes arrivés à la JIRAMA D’Andakariera de Miary II. Nous venons de sortir des deux minibus.

Nous nous sommes regroupés tout au tour de la fontaine.

 

Madame nous a présentés, le responsable des deux stations de pompage à Tuléar, Monsieur John (notre guide) et l’agent de station Monsieur ALAISE.

: La visite de la station commence..

 

L’eau de cette fontaine n’est pas encore traitée même si elle est claire. Alors elle n’est pas encore potable malgré son apparence. Le minibus blanc s’est garé près de cette fontaine.

Là, nous sommes devant le forage n°3 ou F3. Notre guide nous a expliqué son fonctionnement. Il nous a dit que dans chaque forage, il y a un GEPI ou Groupe Électropompe Immergée qui sert à aspirer l’eau.

 

 

LC’est encore F3, son débit ou sa capacité est de 143 mètre cube.

A la sortie de chaque forage, il y a un regard de vannes, une boîte à boues, un compteur, un clapet et une vanne de vidange.

 

 

Cette conduite sert à mener l’eau potable au réservoir.

C’est ce transformateur de courant qui alimente les 4 pompes immergées de cette station. On n’a pas le droit de le toucher, c’est un danger de mort !!!.

 

On est en train de visiter F4.

C’est F4. Chaque forage a trois caractéristiques : le niveau statique, le niveau dynamique et le débit.

 

Ici, on voit bien le regard de vannes, la boîte à boues, le clapet et une vanne  de vidange à la sortie de F6. La boîte à boues sert à retenir les cailloux, le sable et la terre; le compteur pour connaître la quantité de l’eau captée et le clapet sert à retenir l’eau pour qu’elle ne revienne pas dans la GEPI.

Nous sommes en train de visiter F6. Tous les élèves  et la maman de Karl écoutent attentivement les explications de notre guide pendant que Madame Famelana et Frelly prennent notes. C’est Madame Edda qui nous prend en photo.

 

C’est le plan de cette station de pompage d’Andakariera. On y trouve toutes les caractéristiques des 4 forages F3, F4, F5 et F6 ainsi que leurs emplacements.

Les eaux captées par les trois forages F4, F5, F6 arrivent dans cette conduite commune. Et puis, elle les conduit vers la salle de traitement.

 

Pendant que le 1er groupe visite la salle de commande et la salle de traitement, le 2ème en profite pour faire une pause.

On est dans la salle de commande. On y trouve 4 armoires qui commandent les 4 GEPI des 4 Forages.

 

 


Une armoire possède trois sortes de boutons (orange, vert et rouge).

 

 

Le bouton orange sert à indiquer la présence du courant, le vert pour mettre en marche une GEPI et le rouge pour signaler un défaut (un problème).

Nous sommes dans la salle de traitement. Voici la pompe doseuse qui injecte l’hypochlorite de calcium dans la grande conduite qui mène l’eau au réservoir.

 

Il y a 4 bacs de traitement dans cette salle.

Dans ce 4ème bac, l’hypochlorite de calcium est mélangé avec de l’eau et malaxé par le groupe electroagitateur (en jaune).

 

L’hypochlorite de calcium sert à désinfecter l’eau et la rendre potable. Ce sont les anciens forages F1et F2 qui ne fonctionnent plus.

Voici le tuyau venant de la pompe doseuse qui injecte le produit dans cette grande conduite. A gauche de ce tuyau, l’eau est déjà potable.

 

:

C’est le réservoir d’eau de cette installation à Miary II de la JIRAMA.

 

C’est le surpresseur qui sert à faire monter la pression de l’eau. Il se trouve au pied d’un grand Fihamy.

Ainsi s’achève notre visite. Les élèves ont repris les minibus pour retourner au collège.
Nous sommes rentrés vers 11h00 au collège. Arrivés en classe, chaque élève a rédigé un compte rendu de la visite.


     Article rédigé par toute la classe de CM1A.

Contactez-nous | ©2010 Collège Etienne de Flacourt